Cours de Devise du 27/11/19 au 02/12/19 :1$USD (179.498 fdj) – 1€(200.73 fdj) – 1£ (233.91 fdj)  ||   Prix à la POMPE du 11/11/19 au 10/12/19 : SUPER (298.00 fdj) – PETROLE (120.00 fdj) – GASOIL (198.00 fdj)

Lutte contre la contrebande – Un triple étau à Damerjog

actu2

Appât du gain facile oblige : des trafiquants sont tombés dans les souricières mises en place la semaine dernière par les douaniers, policiers, et militaires du côté de Damerjog. L’opération  y a débouché sur une saisie record de cigarettes et produits cosmétiques de contrebande, et des médicaments contrefaits. Des marchandises illicites que les contrebandiers, pris en flagrant délit,  voulaient écouler sur le marché noir local. Leur arrestation est la suite logique d’un long travail de recherche, mené en amont par la direction des douanes et des droits indirects.

La hiérarchie des douanes djiboutiennes déploie les effectifs de sa brigade mobile sur plusieurs fronts dans la lutte contre la contrebande, toutes formes confondues.  Les agents de cette unité de l’administration douanière ont monté la semaine dernière des souricières à Damerjog et ses alentours.  Et ce, précisons-le, en étroite collaboration avec les détachements de la police et l’armée basés près de la frontière de Loyada. Appât du gain facile oblige : des trafiquants sont tombés dans le triple étau mis en place par les douaniers, policiers, et militaires du côté de Damerjog.

L’opération  y a débouché sur une saisie record de cigarettes et produits cosmétiques de contrebande, et des médicaments contrefaits. Des marchandises illicites que les contrebandiers, pris en flagrant délit,  voulaient écouler sur le marché noir local. Leur arrestation est la suite logique d’un long travail de recherche, mené en amont par la direction des douanes et des droits indirects. La confidence émanait de l’inspecteur de la douane, Hassan Mohamed Dileita puisqu’il s’agit de lui, a fait part de la destruction  par le feu des produits saisis de la contrebande en présence des professionnels issus des rangs respectifs de la douane, de la police des frontières, de la gendarmerie, et du régiment interarmées de Damerjog. «Nous avons saisi à Damerjog beaucoup de cartons de cigarettes des marque ‘‘Benson’’ et  ‘‘Business Royal’’, ainsi que des médicaments contrefaits.

Ces marchandises de contrebande provenaient de la Somaliland et étaient destinées à la vente sur le marché noir djiboutien», nous a révélé le chef de cette opération Hassan Mohamed.   L’info est confirmée par le directeur des douanes et des droits indirects, Gouled Ahmed Youssouf.  Le haut responsable s’est félicité du succès de la riposte concertée des douaniers, policiers, et militaires contre les chevilles ouvrières de la contrebande transfrontalière au secteur de Damerjog.  Il a lancé un appel à la vigilance à tous les commerçants. «Il faut se méfier des stratagèmes des trafiquants de produits de contrebande qui nuisent au bon fonctionnement des lieux de commerce.  Si les commerçants  arrivent à écouler ces marchandises illicites une fois, ils ne pourront récidiver ce délit. Car nos équipes de douaniers sont partout et mènent des contrôles très rigoureux.  La douane, la police, la gendarmerie, et l’armée travaillent main dans la main pour lutter efficacement contre les trafics de contrebande qui constituent de sérieuses entraves au développement de  l’économie nationale », a-t-il martelé avec insistance au micro de la presse nationale.

Sky Bet by bettingy.com