Cours de Devise du 27/11/19 au 02/12/19 :1$USD (179.498 fdj) – 1€(200.73 fdj) – 1£ (233.91 fdj)  ||   Prix à la POMPE du 11/11/19 au 10/12/19 : SUPER (298.00 fdj) – PETROLE (120.00 fdj) – GASOIL (198.00 fdj)

Sydonia World

De par sa localisation sur une des lignes maritimes les plus fréquentées du monde, Djibouti bénéficie d’une position très stratégique parmi les pays de la Corne de l’Afrique et demeure le principal accès maritime de l’Ethiopie. Cette position stratégique a été renforcée par le nouveau contexte qui prévaut depuis les évènements du 11 septembre 2001 et l’exacerbation des crises au  proche  et Moyen-Orient. Cet atout non négligeable ne doit pas faire oublier que la République de Djibouti est un petit pays de 23 000 Km2 et qu’elle doit faire face à des conditions naturelles défavorables – pauvreté de l’environnement, rigueur du climat, manque de ressources – qui ont généré un développement économique particulier reposant essentiellement sur des activités tertiaires. Son économie est profondément déséquilibrée et très dépendante de l’extérieur ce qui explique la prépondérance des recettes fiscales indirectes dans les ressources propres du budget national.

Depuis cet événement fâcheux consacrant la guerre entre l’Erythrée et son voisin l’Ethiopie, ce dernier a décidé d’utiliser les ports de Djibouti comme plate forme de passage obligé pour ses importations et exportations de marchandises.

Avant la mise en place de SYDONIA (ASYCUDA), la douane Djiboutienne a eu recours, dans le cadre d’une coopération douanière, au programme ‘ ‘MIRSAL’’ propriété de la douane de DUBAÏ customs  en novembre 2005, qui a vu ses limites dans la gestion de l’ensemble des procédures douanières notamment, la gestion des zones franches, des entrepôts fictifs, des admissions temporaires et le transit Éthiopien.

Depuis 2012, l’administration a opté pour la mise en place de SYDONIA World qui est, jusqu'à présent, effectif dans l’ensemble des points d’entrées et de sorties des marchandises.

Sydonia world est un système de gestion de douanes automatisé qui couvre la plupart des procédures de comptabilité, le transit et les régimes suspensifs.

SYDONIA génére des données commerciales pouvant être employées par des analyses statitiques et économiques. Il tient compte des codes internationaux et des normes dévelopés par l’OSI (l’Oganisation de standardisation Internationale), OMD (Organisation Mondiale des Douanes) et les Nations Unies.

SYDONIA peut être configuré et adapté pour répondre aux besoins nationaux particulers de chaque Adminstration de douane, la tarification nationale, la législation…

Mais aussi, SYDONIA WORLD s’appuie sur l’échange de données informatisé (EDI) entre commercants et douane employant les normes EDIFACT (l’échange de données informatisé pour l’administration, le commerce et le transport).

De plus, l’expérience accumulée est reflétée par l’amélioration de la production des statistiques du commerce extérieur et la fluidité du transit vers les pays limitrophes notamment l'Éthiopie premier partenaire commercial du pays au sein du COMESA.  .

Étant donné que la douane Djiboutienne dispose des codes sources du système, elle a développé avec les agences maritimes une interface pour recevoir électroniquement les manifestes trois jours avant l’accostage des bateaux. Aussi, tous les transitaires déclarants en douane, établissent leurs déclarations de transit, via le système, à partir de leurs bureaux. La douane ne fait que valider la déclaration électronique après vérification des énoncées.

Il est à noter que la douane Djiboutienne, pour utiliser au maximum les performances du programme SYDONIA, a mis en pipeline les développements ci-dessous:

  • Gestion du commerce frontalier;
  • Gestion des risques;
  • Création et gestion informatisée des opérateurs économiques agréés;
  • Interface entre SYDONIA world et SYDONIA++ (douane Ethiopienne);
  • Guichet unique du commerce extérieur;
  • Direction du commerce extérieur et de l’intégration régionale;
  • Direction des impôts;
  • Laboratoire d’analyse nationale des aliments;
  • Inspection générale des médicaments;
  • Office national de la propriété intellectuelle et commerciale;
  • Direction de la Statistique et des Études Démographiques; et
  • Gestion des immatriculations des véhicules en collaboration avec le service des mines du ministère de l’intérieur.
Sky Bet by bettingy.com